Notice: Undefined property: Joomla\CMS\Categories\CategoryNode::$catslug in /home/reyser/www/plugins/content/socialbuttons/socialbuttons.php on line 63

T.E.R.E

Tice Enseignement Réflexions Expérimentations

 

Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
John Towner, via Unsplash
Comme beaucoup de collègues enseignants ou chercheurs, j'utilise twitter (et d'autres réseaux sociaux) à des fins de veille et d'échanges. Les ressources sont abondantes à tel point qu'il est parfois difficile de suivre le rythme des publications. L'usage de hastags n'est pas systématique et surtout aucune cohérence n'existe. Il est surprenant de constater qu'aucune institution n'ait proposé une nomenclature ou un ensemble de conventions permettant d'identifier et de classer les ressources.

Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Ce texte regroupe deux anciens billets dont le sujet porte sur la préparation des conseils de classe avec les élèves. Il s'agit d'une modeste contribution qui tente de rendre l'élève quelque peu conscient des enjeux de l'évaluation. L'objectif est siple: faire lire à l'élève son bulletin et s'assurer qu'il le comprend.

Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

J’ai déjà expliqué à plusieurs reprises, sur ce blog, le fonctionnement de notre dispositif Lettres-Histoire en 6ème. Voici un exemple de travail mené à partir du Code d’Hammurabi. L’idée principale est de faire travailler les élèves sur la ponctuation. Le scénario de travail est le suivant: les épigraphistes sont confrontés à des textes qui ne sont pas mis en forme: mots non coupés, absence de ponctuation, absence de paragraphe, … Nous montrons cette caractéristique en projetant des extraits du code. Le travail des élèves consiste à restituer la ponctuation pour rendre le texte intelligible.

Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Interdisciplinarité ; le mot semble être une des tendances fortes du moment dans les échanges numériques autour de l’éducation. Les positions sont tranchées ; les points de vue nuancés tendent à disparaître des échanges. Plutôt que de partir sur des postures idéologiques, je me propose d’exposer mes quelques expériences interdisciplinaires durant ces quatorze dernières années.

Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Je n’ai pas expérimenté grand chose cette année et j’en donnerai peut être les raisons dans un billet ultérieur. J’ai quand même introduit un nouvel élément dans ma classe: le téléphone portable. Je sais c’est lamentable, démagogique et illégal (pour le coup c’est vrai).

Je n’ai pas cherché à accorder à l’outil une place centrale dans la classe; je l’ai pensé comme complément dans certaines situations. Je ne l’ai pas non plus annoncé aux élèves à l’avance. Le premier usage a eu lieu lors de l’étude des portraits de Marie-Antoinette peints par Louise-Elisabeth Vigée Le Brun (l’activité est accessible sur mon site ). Il parait que lorsque l’on met en oeuvre des démarches pédagogiques cela entraîne forcément une baisse du niveau et des exigences!

Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Publié une première fois en décembre 2014 sur T.E.R

 

Il y a quelques années émergeait une nouvelle pratique : la pédagogie inversée. Devenue une pratique incontournable, voir miraculeuse pour certains, il m’apparaît nécessaire de faire une mise au point quant à cette démarche et à l’expérimentation que j’en ai fait. J’ai fait le choix de ne citer aucun exemple précis de vidéos ou d’auteurs car je sais à quel point la production de capsules vidéos peut devenir un travail harassant. Mon but n’est pas de classer ou d’évaluer le travail de mes collègues mais de réfléchir sur une pratique intéressante mais qui doit néanmoins nous questionner.

Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Première publication le 17 juin 2014, T.E.R

 Ces dernières semaines, plusieurs articles sur les compétences numériques ont fleuri sur la toile. L’un d’entre eux a tout particulièrement retenu mon attention : « Les 7 compétences clés du travail de demain » sur le blog de la Formation professionnelle et continue. Ces 7 compétences sont :

  • La collaboration à distance
  • La communication au travers du numérique
  • L’agilité et l’adaptation
  • L’esprit d’initiative et d’entreprise
  • S’organiser efficacement
  • Apprendre à apprendre