retour au site

Accueil

moi

A propos

des questions, des renseignements, ....

Me Contacter

Préparation de Conseil de Classe

Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Ce texte regroupe deux anciens billets dont le sujet porte sur la préparation des conseils de classe avec les élèves. Il s'agit d'une modeste contribution qui tente de rendre l'élève quelque peu conscient des enjeux de l'évaluation. L'objectif est siple: faire lire à l'élève son bulletin et s'assurer qu'il le comprend.

25 Mars 2012

Demain soir, aura lieu mon conseil de classe et je dois préparer dans la journée cet événement majeur de la vie collégienne avec mes élèves. Cela se déroule toujours de la même manière ; soit les élèves ne disent rien, soit c’est le grand défouloir. Au final, l’exercice ne sert jamais à grand-chose. Alors demain, j’innove et j’essaye autre chose. Je vais distribuer aux élèves leurs bulletins avant le conseil pour qu’ils s’auto-évaluent et proposent leur appréciation. Nous verrons bien le résultat………

A suivre…

28 mars 2012

Ce billet est la suite logique du précédent où j’annonçais mon intention d’innover dans la préparation de mon conseil de classe. Comme prévu, j’ai remis aux élèves leur bulletin accompagné de l’appréciation proposée à la sagacité du conseil de classe. Ma collègue CPE a souhaité m’accompagner durant cette heure. Elle était séduite par l’idée de pouvoir échanger avec les élèves sereinement. Ce fut effectivement le grand intérêt de cette heure passée ensemble.

Pour éviter que les élèves ne se focalisent que sur les notes, j’ai donné quelques consignes. Au dos de leur bulletin, ils devaient compléter un tableau où chaque ligne représentait une matière. Pour chacune d’elles, ils devaient :

  1. Dire s’ils étaient d’accord avec l’appréciation du professeur (s’ils ne l’étaient pas, ils devaient justifier).
  2. Indiquer ce qu’ils avaient appris à faire durant le trimestre (ce point fut plus délicat car il dépend en partie de la capacité de l’enseignant à énoncer clairement les objectifs du cours).
  3. Essayer de formuler ce qu’ils n’arrivaient pas à faire dans cette discipline.

Après quelques minutes de découverte du bulletin, tous se sont mis en activité ce qui nous a permis d’aller échanger individuellement avec eux. La grande majorité fut très lucide sur leur niveau et partageait le point de vue des enseignants. Ce temps qui nous a été laissé à permis de libérer la parole sur certaines difficultés et incompréhension (notamment sur des appréciations mal interprétées).

Les élèves avaient également la possibilité de modifier mon appréciation globale à condition de le justifier. En contrepartie, je me suis engagé à proposer au conseil leur appréciation et la mienne. Seuls deux élèves ont choisi de nuancer ma proposition. La meilleure élève de la classe a ainsi estimé excessive l’appréciation « excellent bulletin » alors qu’elle n’a que 13 de moyenne en EPS et quelle n’arrive pas à faire des services lorsqu’ils jouent au volley (toutes ses autres moyennes sont au-dessus de 16 et elle a acquis énormément d’autres compétences). Je n’ai jamais vu un prof d’EPS aussi content lorsque que j’ai annoncé cela durant le conseil de classe et nous avons laissé l’appréciation initiale.

Je ne sais si l’expérience a été profitable aux élèves. Par contre, elle nous a permis de lever certaines ambigüités et de découvrir des problèmes et des difficultés que nous ne soupçonnions pas. Cela m’a également permis d’échanger avec mes collègues sur leurs appréciations et sur leur perception par les élèves (j’ai la chance de travailler avec une équipe très attentive et ouverte d’esprit). Dès le lendemain, plusieurs d’entre eux ont discuté individuellement avec les élèves qui avaient mal compris ou perçu une appréciation.